Bretagne 2030

Breton(ne) d'origine ou d'adoption, amoureux de la Bretagne ? Bienvenue dans la communauté de concertation Bretagne 2030, ouverte le 16 septembre 2013.  La démarche participative a pris fin le 15 décembre 2013. Le bilan de la concertation est téléchargeable ici. 

Et pour vous, que signifiera être breton en 2030? Quelles seront les valeurs de la Bretagne ?
Les contributions
  • dimanche 15 décembre à 09:37
    Debate papb22
    a écrit...
    dimanche 15 décembre à 09:37
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    • identité

    Proposition de création d'un indice d'un Bien Vivre en Bretagne(BVB) , substituant le BVB au PNB, destiné à mettre en valeur l'intérêt, le choix de vivre en Bretagne

    Il y a souvent un ressenti diffus de se sentir bien en Bretagne et ceci, même si le quotidien est difficile. Est ce que ce ressenti ne peut être traduit en un indice promotionnel de la région?

    Les paramètres à qualifier pour définir ce ressenti vont être essentiellement subjectifs.

    Tentons quelques exemples, pêle mêle,

    le taux de réussite scolaire,

    la densité du tissu associatif sur un territoire,

    la diversité de ces associations,

    le temps nécessaire pour accéder à un professionnel de santé (médecin, dentiste,....),

    le ratio d'un loyer en dessous par rapport à la moyenne nationale (pour des conditions géographiques proches),

    l'accès au bord de mer ou disponibilité de chemins piétons/vélos sur l'espace,

    l'accès (coût et diversité) à des ... Lire la suite

    Proposition de création d'un indice d'un Bien Vivre en Bretagne(BVB) , substituant le BVB au PNB, destiné à mettre en valeur l'intérêt, le choix de vivre en Bretagne

    Il y a souvent un ressenti diffus de se sentir bien en Bretagne et ceci, même si le quotidien est difficile. Est ce que ce ressenti ne peut être traduit en un indice promotionnel de la région?

    Les paramètres à qualifier pour définir ce ressenti vont être essentiellement subjectifs.

    Tentons quelques exemples, pêle mêle,

    le taux de réussite scolaire,

    la densité du tissu associatif sur un territoire,

    la diversité de ces associations,

    le temps nécessaire pour accéder à un professionnel de santé (médecin, dentiste,....),

    le ratio d'un loyer en dessous par rapport à la moyenne nationale (pour des conditions géographiques proches),

    l'accès au bord de mer ou disponibilité de chemins piétons/vélos sur l'espace,

    l'accès (coût et diversité) à des offres sportives et culturelles

    la disponibilité de logements de taille modeste pour des « anciens » autonomes, dans un espace urbanisé (petit bourg avec commerces compris)

    l'appropriation de l'espace par le citoyen (est ce que vous sentez bien ici ?)

    Un tel indice se doit d'intégrer les motivations de la population et évoluer au fil du temps selon les changements de cette population.



    Masquer les détails ...
    0 commentaires
  • mardi 03 décembre à 14:18
    Debate Scorpjohn
    a écrit...
    mardi 03 décembre à 14:18
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    • identité

    Les valeurs, je l'espère resterons toujours les mêmes: Respect, convivivialité, échange, partage, accueil, voyage, ouvert sur le monde, Bosseur et passionné, respect de la terre et de l'humain et j'en oublie. J'aimerais que la Bretagne et les bretons soit moteur dans les changement de conscience à travers le monde. Qu'elle partage ses idées et ses valeurs. Qu'on fasse de l'être humain et de la terre le centre de toute attention. Je dit tous ceci d'une manière général et mondial, mais je sais que les bretons partage, et ce depuis des centaines d'années, ces valeurs qui font ce que la Bretagne est ce qu'elle est encore aujourd'hui. Batons nous pour que cela continue et s'amplifie.

    Moi, breton en 2030, je veux:

    Connaître mes deux langues régionnal, Breton et Gallo. Qu'elles soient enseignés à nos enfants. Être au minimum trilingue (Langue régionnal, nationnal et étrangère)

    Connaître mon histoire régionnal, ... Lire la suite

    Les valeurs, je l'espère resterons toujours les mêmes: Respect, convivivialité, échange, partage, accueil, voyage, ouvert sur le monde, Bosseur et passionné, respect de la terre et de l'humain et j'en oublie. J'aimerais que la Bretagne et les bretons soit moteur dans les changement de conscience à travers le monde. Qu'elle partage ses idées et ses valeurs. Qu'on fasse de l'être humain et de la terre le centre de toute attention. Je dit tous ceci d'une manière général et mondial, mais je sais que les bretons partage, et ce depuis des centaines d'années, ces valeurs qui font ce que la Bretagne est ce qu'elle est encore aujourd'hui. Batons nous pour que cela continue et s'amplifie.

    Moi, breton en 2030, je veux:

    Connaître mes deux langues régionnal, Breton et Gallo. Qu'elles soient enseignés à nos enfants. Être au minimum trilingue (Langue régionnal, nationnal et étrangère)

    Connaître mon histoire régionnal, Qu'elle soit enseigné, respecté et valorisé.

    Participer au débat politique, apporter mes idées et être écouté.

    Avoir une société publique la plus transparente possible.

    Voter pour un gouvernement breton, un parlement breton, Voter pour des politiques qui ce souci du bien être de tout les bretons au niveau régionnal et de tout les français au niveau nationnal. (Je respecterais beaucoup plus la France quand elle même respectera beaucoup plus les bretons).



    Masquer les détails ...
    Debate le grillon @Scorpjohn
    vendredi 06 décembre à 22:59
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Tout à fait d'accord pour les valeurs. Mais pour l'enseignement du breton, actuellement il y a déjà de gros problème de recrutement, alors s'il était enseigné à tous...

    Tout à fait d'accord pour les valeurs. Mais pour l'enseignement du breton, actuellement il y a déjà de gros problème de recrutement, alors s'il était enseigné à tous...



    Masquer les détails ...
    Select2-spinner
    5 commentaires
  • samedi 30 novembre à 22:17
    Debate Armand
    a écrit...
    samedi 30 novembre à 22:17
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Les valeurs de la Bretagne en 2030 ?

    Ce que je peux dire ce soir, c'est qu'elles vont métharmophoser le mouvement social en profondeur et que cette alliance bizarre du cheval et de l'allouete pourrait déboucher sur une nouveauté sociétale; l'union des forces dans le désordre. Chacun si retrouve et l'axe centrale est déstructuré, sans doute une nouvelle démocratie à naître, sera t'elle meilleure que la précédente? Je n'en suis pas si sûr, Ceux qui tire les ficelles ne jouent pas dans la même catégorie, poids lourd économique contre poids plumes producteurs et consommateurs, un aytus non négligeable.

    En 2030 nous aurons des oeuvres d'arts , les portiques et les radards aux premièrex loges, flambant neuf, trophés des victoires Bretonnes de l'année 2013.

    La note pour autant sera lourde pour nous tous.

    Les trois millards de l'état octroyé en 2013 pour la Bretagneseront bouffé ou placé à Jersey, il en faudra ... Lire la suite

    Les valeurs de la Bretagne en 2030 ?

    Ce que je peux dire ce soir, c'est qu'elles vont métharmophoser le mouvement social en profondeur et que cette alliance bizarre du cheval et de l'allouete pourrait déboucher sur une nouveauté sociétale; l'union des forces dans le désordre. Chacun si retrouve et l'axe centrale est déstructuré, sans doute une nouvelle démocratie à naître, sera t'elle meilleure que la précédente? Je n'en suis pas si sûr, Ceux qui tire les ficelles ne jouent pas dans la même catégorie, poids lourd économique contre poids plumes producteurs et consommateurs, un aytus non négligeable.

    En 2030 nous aurons des oeuvres d'arts , les portiques et les radards aux premièrex loges, flambant neuf, trophés des victoires Bretonnes de l'année 2013.

    La note pour autant sera lourde pour nous tous.

    Les trois millards de l'état octroyé en 2013 pour la Bretagne seront bouffé ou placé à Jersey, il en faudra d'autre!

    Si nous n'apprenons pas a vivre en s'occupant de nos  intérêts sur  notre  région, hors dépendance public de la nation , nous n'irions pas bien loin. Ne faisons pas confiance à ceux qui tire les ficelles pour leurs petits intérêts personnel, tout genre confondu, chacun ce reconnaîtra. Peuple Breton prenons nos affaires en main. Agissons pour cette Bretagne forte, ambitieuse, là nous gagnerons avec ou sans chapeaux.

     

     



    Masquer les détails ...
    0 commentaires
  • mercredi 27 novembre à 15:19
    Debate Honesta
    a écrit...
    mercredi 27 novembre à 15:19
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Il me semble que l'essentiel est de donner à chacun les clefs pour définir son avenir. C'est l'agrégat des parcours individuels qui fera la Bretagne de demain. Pour que ce soit un "futur désiré", il faut que chaque personne soit en mesure de prendre conscience de sa situation propre dans un contexte donné et d'opter politiquement pour telle ou telle option.

    Pour cela, le seul moyen que je connaissance est l'éducation.

    Pas celle qui donne un métier (d'exécutant pour une tâche), mais celle qui donne à l'être humain la compétence de "citoyen": la capacité à s'informer (chercher les sources), analyser l'histoire et mettre en perspective les événements, réfléchir en toute indépendance, en discuter avec des semblables et enfin choisir et dire son choix.

    La philosophie est une piste. Pas la philo besogneuse des textes anciens ennuyeux, mais celle qui exerce à la manipulation des idées et qui évite le piège des ... Lire la suite

    Il me semble que l'essentiel est de donner à chacun les clefs pour définir son avenir. C'est l'agrégat des parcours individuels qui fera la Bretagne de demain. Pour que ce soit un "futur désiré", il faut que chaque personne soit en mesure de prendre conscience de sa situation propre dans un contexte donné et d'opter politiquement pour telle ou telle option.

    Pour cela, le seul moyen que je connaissance est l'éducation.

    Pas celle qui donne un métier (d'exécutant pour une tâche), mais celle qui donne à l'être humain la compétence de "citoyen": la capacité à s'informer (chercher les sources), analyser l'histoire et mettre en perspective les événements, réfléchir en toute indépendance, en discuter avec des semblables et enfin choisir et dire son choix.

    La philosophie est une piste. Pas la philo besogneuse des textes anciens ennuyeux, mais celle qui exerce à la manipulation des idées et qui évite le piège des idées reçues et des fausses bonnes solutions.

    Je souhaite un breton ouvert aux autres, confiant dans ses qualités, généreux, fort de sa solidarité.

     



    Masquer les détails ...
    Kereil_001 aménité @Honesta
    mercredi 27 novembre à 16:45
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    L' essentiel est assez bien assuré en Bretagne : curiosité et créativité, interrogations ou questionnements, avec motivation et persévérance, les jeunes ont les yeux et les oreilles grands ouverts car les formateurs se disant heureux en Bretagne, sont bons formateurs. La philo a ses passionnés ( Ile Tudy/cf France Culture ) l' histoire est riche, la culture pas besoin d' en parler, les chercheurs sont nombreux. les clefs ne manquent pas, peut-être avec l' esprit stimulé entre les écoles catho, Diwan et publiques, ce sont plutôt les serrures à ouvrir qu'il faut que nous développions, de nouvelles pistes de productions pour travailler au pays

    L' essentiel est assez bien assuré en Bretagne : curiosité et créativité, interrogations ou questionnements, avec motivation et persévérance, les jeunes ont les yeux et les oreilles grands ouverts car les formateurs se disant heureux en Bretagne, sont bons formateurs. La philo a ses passionnés ( Ile Tudy/cf France Culture ) l' histoire est riche, la culture pas besoin d' en parler, les chercheurs sont nombreux. les clefs ne manquent pas, peut-être avec l' esprit stimulé entre les écoles catho, Diwan et publiques, ce sont plutôt les serrures à ouvrir qu'il faut que nous développions, de nouvelles pistes de productions pour travailler au pays



    Masquer les détails ...
    Select2-spinner
    2 commentaires
  • samedi 23 novembre à 11:21
    Debate bep-bretagne
    a écrit...
    samedi 23 novembre à 11:21
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    • crise
    0
    0
    1

    Cette "crise", prévisible, doit nous faire réfléchir tous ensemble à de nouveaux choix de société pour nous et les genérations qui vont nous succéder. Nous raisonnons encore avec le modèle mis en place par les générations d'après guerre. Ce modèle productiviste avait montréque les Bretons étaient entrepreneurs et audacieux. Mais ce modèle a montré ses limites dans la tourmente de la concurrence mondialisée. Nous devons nous montrer,sans attendre, entrepreneursetaudacieux,être les promoteursde la durabilité et de l'écologie en France. Le retard de la France dans ledomaine de l'écologie doit être rattrapé par la Bretagne qui sait faire. Ne plus compter sur l'Europe pour nous maintenir en survie dans une économie dépassée, celle des générations précedentes qui a eu pour conséquences les déteriorations sociétales et écologiques que l'on connait aujourd'hui. Il faut en être conscient : le monde de demain sera ... Lire la suite

    Cette "crise", prévisible, doit nous faire réfléchir tous ensemble  à de nouveaux choix de société pour nous et les genérations qui vont nous succéder. Nous raisonnons encore avec le modèle mis en place par les générations d'après guerre. Ce modèle productiviste avait montré que les Bretons étaient entrepreneurs et audacieux. Mais ce modèle a montré ses limites  dans la tourmente de la concurrence mondialisée. Nous devons nous montrer,  sans attendre, entrepreneurs et  audacieux, être les promoteurs de la durabilité et de l'écologie en France. Le retard de la France dans le domaine de l'écologie doit être rattrapé par la Bretagne qui sait faire. Ne plus compter sur l'Europe pour nous maintenir en survie dans une économie dépassée, celle des générations précedentes qui a eu pour conséquences les déteriorations sociétales et écologiques que l'on connait aujourd'hui. Il faut en être conscient : le monde de demain sera écologique et solidaire ou ne sera pas ! Soyons en les promoteurs maintenant, avec les énergies durables, l'agriculture biologique qui crée de l'emploi, les circuits courts qui limitent les transports et la pollution mais aussi les nouvelles technologies qui nous mettront dans le train d'une  mondialisation intelligente ! 



    Masquer les détails ...
    Hky tyker56 @bep-bretagne
    mardi 26 novembre à 10:16
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    0
    0
    1

    Pour rebondir sur ta contribution et la suivante qui parle de laisser la place aux jeunes. Si il y a bien une chose a faire comme tu le fais au debut, c'est un bilan du passé, un droit d'inventaire quoi. Sinon je ne resiste pas au plaisir de cette citation ultra connue mais tellement pertinente.

    "On ne fait pas changer un système par ceuxqui l'ont créé". (Einstein)

    Ca veut dire que ceux qui organisent cette concertation ne sont pas necessairement ceux qui devraient en extraire les bonnes idees.

    Ca ammene donc quelques questions :

    1. qui est derriere politiquement ? PS et EELV seulement ? il faudrait tout le spectre politique,la societe civile et d'autres, pourquoi pasun tirage au sort de la societe civile.

    2. Quelle est la suite de ce mouvement ? Une boite a idee pour la majorite actuelle pour preparer les prochaines elections, une reelle volonte de partir sur un modele durable ?

    3. Est ce qu il y a un ... Lire la suite

    Pour rebondir sur ta contribution et la suivante qui parle de laisser la place aux jeunes. Si il y a bien une chose a faire comme tu le fais au debut , c'est un bilan du passé, un droit d'inventaire quoi. Sinon je ne resiste pas au plaisir de cette citation ultra connue mais tellement pertinente. 

    "On ne fait pas changer un système par ceux qui l'ont créé". (Einstein) 

    Ca veut dire que ceux qui organisent cette concertation ne sont pas necessairement ceux qui devraient en extraire les bonnes idees.

    Ca ammene donc quelques questions :

    1. qui est derriere politiquement ? PS et EELV seulement ? il faudrait tout le spectre politique, la societe civile et d'autres, pourquoi pas un tirage au sort de la societe civile. 

    2.  Quelle est la suite de ce mouvement ? Une boite a idee pour la majorite actuelle pour preparer les prochaines elections, une reelle volonte de partir sur un modele durable ?

    3. Est ce qu il y a un bilan de fait deja ? quel est il ? qui l'a fait ? qui va le faire ?

    4. Parler de la bretagne sans parler de sa place dans le monde est naif et illusoire. Les panneaux photovoltaiques sont produits en Chine avec du charbon et du petrole. En quoi la bretagne va peser sur l'aspect energie et production dont elle depend manifestement ? d'ici 2030 qui peut dire de quoi la bretagne va disposer conme ressources pour mener a bien sa transition ? Il serait sage de prevoir plusieurs modeles, et si on veut que les gens suivent, de les leur expliquer, qu ils le comprennent et qu ils y adherent.  

    y a du boulot !!



    Masquer les détails ...
    Debate Lietig @bep-bretagne
    jeudi 28 novembre à 18:32
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Je réécris mon message qui vient de disparaitre !!!

    Je disais que c'est la recherche de la qualité qui doit primer : du bio, du bon, du vrai. Assez d'usines à poulets et à cochons. Indépendamment de la souffrance causée à ces animaux, c'est contre-productif pour les éleveurs-entrepreneurs. Il y aura de plus en plus de pays étrangers qui pourront prodiuire moins cher. regardez l'exemple du poulet de Loué ou des cochons pata negra en Espagne ... Car il y aura toujours des acheteurs pour des produits de qualité.

    Je réécris mon message qui vient de disparaitre !!!

    Je disais que c'est la recherche de la qualité qui doit primer : du bio, du bon, du vrai. Assez d'usines à poulets et à cochons. Indépendamment de la souffrance causée à ces animaux, c'est contre-productif pour les éleveurs-entrepreneurs. Il y aura de plus en plus de pays étrangers qui pourront prodiuire moins cher. regardez l'exemple du poulet de Loué ou des cochons pata negra en Espagne ... Car il y aura toujours des acheteurs pour des produits de qualité.



    Masquer les détails ...
    Debate papb22 @tyker56
    dimanche 15 décembre à 09:52
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Enfin une réaction qui fait plaisir.

    Que va t il sortir de ce projet?

    comment ceux qui ont commandé ce projet vont en sortir quelque chose? surtout lorsque les commentaires grattent le poil de leur vision et leur suggèrent de remettre en cause la façon de travailler ensemble.

    Décentraliser des décisions c'est bien, encore faut il qu'au niveau régional, les décisionnaires soient mieux soucieux de l'intérêt commun que de la promotion défense de leur espace.

    Le défi est maintenant entre les mains du Conseil régional. Donnez aux citoyens une raison d'espérer.

    Enfin une réaction qui fait plaisir.

    Que va t il sortir de ce projet?

    comment ceux qui ont commandé ce projet vont en sortir quelque chose? surtout lorsque les commentaires grattent le poil de leur vision et leur suggèrent de remettre en cause la façon de travailler ensemble.

    Décentraliser des décisions c'est bien, encore faut il qu'au niveau régional, les décisionnaires soient mieux soucieux de l'intérêt commun que de la promotion défense de leur espace.

    Le défi est maintenant entre les mains du Conseil régional. Donnez aux citoyens une raison d'espérer.  

     



    Masquer les détails ...
    Hky tyker56 @papb22
    dimanche 15 décembre à 19:49
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    pour info, j'ai pu discuter avec les organisateurs.

    D'après eux, tout le monde a été consulté sans que leur participatin soit visible ...

    Il y aura une réunion de debriefing courant 2014, j'attends la date.

    Je pense que toutes les occasions de parler ensemble sont bonnes mais il va falloir se prendre en main d'une facon ou d'une autre. La bretagne n'aura pas sa place , ou seulement pour certains à Rennes ou Nantes, il faut donc reorganiser notre vivre ensemble avec une agriculture et une peche vraiment durable et en minimisant l'energie ce qui est surement un domaine d'avenir exportable.

    Donc un volet protectionniste (gros mot) pour la plupart et un volet mondialiste pour certains. Le tout mondialiste importera fatalement pesticides et pollutions chez nous.

    pour info, j'ai pu discuter avec les organisateurs.

    D'après eux, tout le monde a été consulté sans que leur participatin soit visible ...

    Il y aura une réunion de debriefing courant 2014, j'attends la date.

    Je pense que toutes les occasions de parler ensemble sont bonnes mais il va falloir se prendre en main d'une facon ou d'une autre. La bretagne n'aura pas sa place , ou seulement pour certains à Rennes ou Nantes, il faut donc reorganiser notre vivre ensemble avec une agriculture et une peche vraiment durable et en minimisant l'energie ce qui est surement un domaine d'avenir exportable.

    Donc un volet protectionniste (gros mot) pour la plupart et un volet mondialiste pour certains. Le tout mondialiste importera fatalement pesticides et pollutions chez nous.



    Masquer les détails ...
    4 commentaires